ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Olga Abizaid, Ana Carolina Ogando

Region

Country Equateur

Septembre 14, 2016

Translated by Dico


Check translation:

renarec-gender-rights-05

En mars 2016, AVINA et Red Nacional de de l’Équateur (RENAREC) ont invité WIEGO à Quito, en Équateur, pour mieux comprendre la dynamique du secteur des déchets dans le pays. Ana Carolina Ogando et Olga Abizaid, représentantes de WIEGO, ont participé à une série de manifestations marquant la Journée internationale des récupérateurs, notamment une séance à l’Assemblée législative soulignant la Journée internationale de la femme, une réunion publique en vue de renouveler l’entente interministérielle avec RENAREC et l’Assemblée nationale de RENAREC Comme il a été précisé, l’objectif de leur visite était de se faire une meilleure idée des défis auxquels les récupérateurs sont confrontés sur le front des enjeux locaux et nationaux, ainsi que des progrès réalisés par ces derniers. Plus précisément, elles voulaient interviewer des récupérateurs de matériaux, hommes et femmes, provenant de différentes régions de l’Équateur pour en savoir plus sur le processus d’organisation du RENAREC, les politiques nécessaires pour renforcer le recyclage inclusif et les difficultés particulières que connaissent les femmes récupératrices dans le contexte du recyclage. WIEGO a également eu l’occasion d’exposer certains des travaux qu’elle a faits en termes de soutien aux travailleurs informels, dont les récupérateurs de matériaux, et de tenue d’ateliers sur l’égalité des sexes au Brésil (pour en savoir sur le projet Genre et déchets au Brésil, cliquez ici).

Photo news report. Scoping exercise on gender and rights with RENAREC

Télécharger le photoreportage. Espagnol (pdf). Anglais (pdf).

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Portugais - du Brésil