ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Region

Country Turquie

mai 02, 2017

Translated by Dico


Check translation:

Cet article fait partie de la série intitulée “Scènes du cœur du recyclage”.

20160729_094148
« Nous faisons la collecté des déchets dans les rues depuis notre enfance. Nous sommes une partie indispensable du système de gestion des déchets. Sans nous, ils ne font presque rien en termes de recyclage. »

Des événements importants se déroulent en Turquie. Les récupérateurs de matériaux, complètement invisibles jusqu’alors, font entendre leurs voix et leurs revendications auprès des organismes gouvernementaux avec le soutien de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

En juillet 2016, un « Atelier sur l’accès des récupérateurs de matériaux à la sécurité sociale par les coopératives » a eu lieu à Ankara, au siège de l’OIT, organisé conjointement par l’OIT, une agence des Nations Unies, et la Direction générale des coopératives du ministère des Douanes et du Commerce.

Cet atelier, auquel ont participé des représentants de ministères, des chefs de l’unité des coopératives de l’OIT, de nombreuses municipalités, des membres de l’Association des récupérateurs de déchets urbains et des syndicats, a mis en évidence le rôle des coopératives dans le maintien d’un travail décent. Voici à aperçu des propos tenus par des récupérateurs turcs :
« Nous exigeons aux municipalités d’incorporer dans leurs règlements de gestion des déchets des mesures de soutien et des incitatifs. »
« Nous sommes prêts à nous organiser en coopératives avec environ 2 000 membres à Ankara. »
« Nous voulons nous libérer de ces regards qui nous jugent et nous reprouvent fixement alors que nous faisons la collecte des matériaux dans les rues. »

Nous nous réjouissons du fait que les participants conviennent avec nous pour dire qu’il faut une feuille de route pour aborder les problèmes des récupérateurs de matériaux et créer des emplois décents. Nous espérons que cet événement important débouchera sur une coopération entre les secteurs afin qu’on puisse s’attaquer à deux des problèmes majeurs d’aujourd’hui : l’environnement et l’agenda social. Le recyclage porteur d’inclusion sociale est la voie de développement humain et durable.

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Portugais - du Brésil