ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

DÉCLARATION DE LA 1ÈRE CONFÉRENCE MONDIALE DES RÉCUPERATEURS DE DÉCHETS

Lors de la 1ère conférence mondiale des récupérateurs, qui a eu lieu du 1er au 4 mars 2008, les principales organisations de récupérateurs du monde entier (groupes représentants de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique Latine et de l’Europe), se sont rassemblées à Bogota, en Colombie, pour s’exprimer devant les gouvernements, les organisations de soutien, les groupes de récupérateurs et le public.

Nous déclarons

1. Nous communiquons notre engagement à travailler pour l’intégration économique et sociale de la population des récupérateurs, de faire la promotion et de renforcer ces organisations, de les aider à progresser dans la chaîne de valeur et d’y être intégré tout en donnant la priorité à la gestion formelle du recyclage des déchets.

2. Nous déclarons notre rejet de l’incinération et de l’enfouissement des déchets technologiques et nous sommes d’accord pour demander et créer des campagnes de promotion sur le « zéro déchets », ou sur une plus grande utilisation du recyclage (réutilisations, recyclage, compost). Ces alternatives représentent de véritables alternatives socio-économiques pour les secteurs informels et marginaux de la population globale.

3. Nous déclarons notre engagement pour continuer à transmettre connaissances, expériences et technologies, car ces actions vont encourager et accélérer les contacts avec le plus grand nombre de récupérateurs et leurs organisations à travers le monde, faisant visible leurs conditions de vie et de travail et leurs contributions au développement durable.

4. Nous déclarons notre engagement à prôner l’amélioration des lois et des politiques publiques, où les organisations de récupérateurs sont impliquées. Les récupérateurs devraient être acteurs dans les procédés de prise de décision, pour améliorer les conditions de travail de leur profession, développer les savoirs faire et les formations, et rechercher la reconnaissance et la professionnalisation de leur travail.

Cet article est également disponible en: Anglais Espagnol Portugais - du Brésil