ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

par

octobre 04, 2012


Check translation:

Résumé des revendications du MNCR. Le document du MNCR, « Rio+20 : L’avenir que nous souhaitons », revendique la transformation du modèle économique destructif en vigueur en un modèle de développement durable qui vise l’éradication de la pauvreté, la promotion de la protection et la préservation de l’environnement, les droits sociaux et le respect pour toute forme de vie. Il  revendique la responsabilisation des entreprises qui détruisent l’environnement et la fin de cette destruction, dénonce les crédits carbone et les producteurs de carbone. Il déplore les actes destructeurs posés par les gouvernements qui nuisent aux travailleurs pauvres tels que les vendeurs itinérants, les ramasseurs de déchets et les artisans et demande leur intégration au marché formel.  Il demande instamment l’inclusion des ramasseurs de déchets, des petits producteurs et des communautés traditionnelles compte tenu leur rôle en matière de protection de l’environnement, et demande en outre que leurs activités soient financièrement appuyées. Pour lire le résumé des revendications, y compris les propositions visant la gestion inclusive des déchets solides.

Waste pickers with the MNCR and from around the world embrace around the MNCR flag at the People's March.

Récupérateurs du MNCR et du monde entier autour du drapeau du MNCR à lors du défilé  populaire.

Les déchets solides et l’inclusion sociale

  • Créer des lois, fiscaliser et se conformer aux lois nationales qui gouvernent le traitement des déchets solides, garantissant l’inclusion sociale des ramasseurs de déchets.
  • Éliminer et interdire les incinérateurs, les centrales thermoélectriques et d’autres technologies énergétiques qui mettent à risque la santé humaine et  l’environnement.
  • Investir dans des projets qui transforment les déchets organiques en énergie, travailler avec les gouvernements municipaux pour organiser la collecte de matériaux recyclables et appuyer les coopératives et les associations de ramasseurs de déchets, à contrat pour les services de recyclage qu’elles fournissent.
  • Installer les usines de traitement des déchets de construction civile, en collaboration avec les coopératives, afin de comptabiliser la pollution créée par ce secteur.
  • Développer des programmes de « logique inverse » – les entreprises et les distributeurs doivent envoyer les matériaux recyclables aux associations et coopératives des ramasseurs de déchets, et les rémunérer pour les services fournis.
  • Investir dans l’éducation environnementale et l’inclure dans les thèmes pédagogiques du curriculum qui portent sur la gestion des déchets.
MNCR and Red Lacre leaders stating demands at the summit-wide assembly.

Leaders du MNCR et de Red Lacre présentant leurs revendications lors d’une assemblée générale.

D’autres revendications comprennent l’éducation, la biodiversité, la santé, l’eau, la sécurité publique, l’agriculture, l’hygiène, les droits des jeunes, les droits des animaux et la paix mondiale. En voici quelques points saillants :

  • Programmes d’éducation environnementale dans toutes les écoles et la formation des enseignants en matière d’éducation environnementale.
  • Le zonage écologique et économique doit être fortement axé sur la conservation.
  • Accroître l’efficacité du SUS – le système de santé publique au Brésil – afin de réduire les délais d’attente pour recevoir les soins d’un spécialiste.
  • Mettre en oeuvre un plan d’urgence pour revitaliser les rivières urbaines et rurales.
  • Accroître la surveillance environnementale et collaborer avec les citoyens pour prévenir et punir les infractions graves envers l’environnement.
  • Imposer des taxes aux entreprises dont les produits contiennent des pesticides.
  • Renforcer la consommation de produits biologiques, surtout chez les jeunes enfants.
  • Installer – en partenariat avec les villes et les états – des décharges enregistrées qui rencontrent la demande en matière de déchets.
  • Mettre fin à la fabrication et le commerce des armes.
  • Progressivement éliminer la production de cigarettes.
  • Progressivement éliminer la production de véhicules polluants.