ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

par

octobre 05, 2012


Check translation:

L’Afrique du Sud

(information fournie par Musa Chamane, groundWork)

Pietermaritzburg landfill, 2011.

Récupérateurs à la décharge de Pietermaritzburg.

Activités en cours

Après COP17, la South African Waste Pickers Association (SAWPA) a accepté de renforcer les organismes sur place, c’est-à-dire que les coordonnateurs des décharges et des rues devraient organiser des rencontres locales afin de discuter de la constitution et du code de conduite de SAWPA.  Cette activité les aidera à s’organiser en assurant le développement d’organismes démocratiques de ramasseurs de déchets.  Au cours de 3 dernières années, nous avons continué à tenir des rencontres nationales et en 2012-2013 nous avons accepté de renforcer les organismes locaux sur le terrain.  Cela ne signifie pas que le comité exécutif se tourne les pouces, cependant.  Il existe des enjeux que l’exécutif doit aborder à travers des réunions en personne ou alors par le biais de téléconférences.

Mooi River

Coopérative des récupérateurs de la rivière Mooi. (credit: Musa Chamane)

Des installations de récupération des matériaux (IRM) sont en cours de construction à Mooi River et à et Pietermaritzburg, au coût de 600 000 et 10 millions R (?) respectivement. Elles sont destinées uniquement aux ramasseurs de déchets, qui peuvent les utiliser sans payer de frais à la municipalité.  Les coopératives ont été créées et formées et sont prêtes à signer l’entente avec la municipalité.  Cette initiative sera la première de son genre dans la région.  Puisque nous croyons en Zéro déchet, ces IRM serviront de projets de démonstration pour le SAWPA.  Pour en savoir davantage, veuillez visiter le site web de groundWork.

Atelier « Déchets en énergie
Décembre 2012

Visites aux décharges par SAWPA et groundWork
Janvier à mars 2013

Information sur les pays suivants fournie par Melanie Samson, WIEGO

Nigéria

La Federation of Informal Workers of Nigeria (FIWON) tente actuellement d’organiser les ramasseurs de déchets dans sept villes nigériennes. FIWON rencontre les ramasseurs de déchets dans chacune des sept villes afin d’aider les ramasseurs de déchets à développer leurs organisations, articuler leurs intérêts, revendiquer leurs droits et améliorer leurs conditions de vie et de travail.  FIWON organise aussi des ateliers pour les membres et les dirigeants des organisations de ramasseurs de déchets, portant principalement sur les compétences organisationnelles et de leadership, la négociation collective et les droits de la personne.

République démocratique du Congo (RDC)

Septembre 2012

De concert avec la LDFC (Ligue pour les Droits de la Femme Congolaise), WIEGO est en train de répertorier les ramasseurs de déchets à Kinshasa, en RDC, afin d’en apprendre plus long sur le nombre de ramasseurs de déchets à Kinshasa, de la façon dont ils sont organisés et des défis qu’ils ont à relever.

Ghana

Septembre 2012 à mars 2012

De concert avec le projet municipal de WIEGO, Ghana WIEGO appuie un projet visant à renforcer le recrutement et la capacité organisationnelle des ramasseurs de déchets qui travaillent aux décharges d’Accra. Ce projet comportera des visites à toutes les décharges d’Accra afin de mieux comprendre le nombre de ramasseurs de déchets qui travaillent dans les décharges et les défis clés qu’ils ont à relever, des rencontres périodiques avec le groupe existant de ramasseurs de déchets à la décharge pour les aider à développer une organisation démocratique, le dépistage de santé offert aux ramasseurs de déchets et possiblement les encourager à s’inscrire au régime nationale d’assurance-santé.

Kenya

Premier trimestre de 2013

WIEGO continue à appuyer un processus au Kenya pour aider les ramasseurs de déchets à se regrouper en alliances régionales et nationales.  Des campagnes de mobilisation se tiennent dans quatre villes à travers le pays afin d’aider les ramasseurs de déchets à se constituer en groupes d’entraide afin de pouvoir lutter pour la reconnaissance en tant que travailleurs et améliorer leur conditions de vie et de travail. Des ateliers de formation en leadership sont offerts afin de fournir aux groupes du soutien additionnel.  On espère formaliser les associations départementales puis élire leurs premiers dirigeants pendant le premier trimestre de 2013.