ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

par

février 14, 2013


Check translation:

photo - huichapan cement kiln

 

 

 

 

 

 

GAIA (Global Alliance for Incinerator Alternatives) et Revuelta Verde ont récemment publié un rapport sur ​​la lutte contre l’incinération des déchets dans les cimenteries au Mexique. Le Mécanisme de développement propre des Nations Unies (système d’échange de crédits carbone) pourrait approuver un projet permettant à une société établie au Royaume-Uni d’incinérer des déchets dans un four de cimenterie à Huichapan. En 2011, le MDP a donné à la même société le feu vert pour un projet d’incinération des déchets dans Tepeaca, au Mexique.

 

Depuis la fermeture de Bordo Poniente, en décembre 2011, (et le déplacement de 1 500 récupérateurs qui y gagnaient leur vie), les déchets envoyés à cette décharge sont transportés au-delà des frontières de l’Etat pour être incinérés dans les fours de cimenterie de CEMEX. Devant la pression grandissante du public et les plaintes dues aux problèmes de santé dans la localité, le gouvernement de l’État d’Hidalgo a reconnu que les pratiques de l’usine CEMEX, en matière d’incinération et d’élimination des déchets, sont illégales. CEMEX et toutes les autres cimenteries dans l’Etat ont été ordonnées à ne plus utiliser les déchets comme combustibles et à mettre fin au transport transfrontalier des déchets. Mais, voilà que CEMEX pourrait se voir approuvée comme solution « durable » au changement climatique ! Des groupes à Huichapan s’engagent dans les initiatives Zéro déchet, socialement inclusives, qui feraient obstacle au projet s’il est approuvé. GAIA et Revuelta Verde n’ont pas encore eu la réponse du Secrétariat du MDP. La date limite est de 29 jours à compter de la date de réception du rapport, qui sera alors fin février.

 

 

Case study: “From Bordo Poniente to CEMEX: the CDM’s support for waste incineration in cement factories”

Press release: « Illegal incinerator plan may receive carbon credits »