ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Sajag/Kachra Kamgar Union

Region

Country India

août 22, 2014


07/16/2014

waste picker facilitation camp
Le syndicat Sajag/Kachra Kamgar Union (KKU) a mené une campagne d’inscription des récupérateurs aux listes électorales de Delhi et a également facilité leur demande de carte de rationnement en vertu de la Loi sur la sécurité alimentaire adoptée il y a peu. Cette campagne intensive, très réussie, qui a duré un mois, du 12 juin au 11 juillet, nous a vus couvrir une trentaine de groupements de récupérateurs, qui relèvent de dix circonscriptions électorales de trois districts de Delhi, de même que dix cercles de nourriture et de fournitures. En somme, nous avons facilité la sécurité alimentaire de 1 000 familles et inscrit 2 500 récupérateurs aux listes électorales de Delhi. Pour cela, nous avons organisé des camps dans les écoles publiques situées à proximité des groupements de récupérateurs. Là, les stagiaires de la Campagne nationale pour le droit du peuple à l’information (NCPRI) et de Mazdoor Kisan Shakti Sangathan (MKSS), ainsi que d’autres bénévoles nous ont prêté main forte. Ils ont rempli des formulaires pour la carte d’électeur et la demande de carte de rationnement. La Campagne en faveur du droit à l’alimentation a également joué un rôle important en facilitant les rencontres avec le commissaire à l’alimentation de Delhi. Au cours de la campagne, il y avait toujours dans nos camps trois ou quatre représentants, en moyenne, de la Commission électorale de Delhi…Les documents qui ont été réunis sont essentiels pour rallier le soutien politique en faveur des communautés marginalisées telles que les récupérateurs, notamment à Delhi où la plupart des récupérateurs sont en fait des migrants originaires de différents Etats et dont les préoccupations et la voix n’ont jamais été entendues par les décideurs de Delhi. Nous espérons que ces documents donneront un semblant de dignité et d’identité aux récupérateurs et aideront à mobiliser le soutien politique en leur faveur. Lire l’article intégral.