ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by groundWORK/SAWPA

Region

Country Afrique du Sud

janvier 30, 2015

Translated by Dico


Check translation:

sawpa

Environ 500 récupérateurs de matériaux sont descendus dans la rue de Pietermaritzburg, en Afrique du Sud, le 11 décembre, après trois ans d’attente de voir construire à la décharge de la rue New England une installation de recyclage de matériaux (MRF). La marche a pris pour cible le ministère provincial de la Régie de coopérative et des affaires traditionnelles (CoGTA, Department of Cooperative Governance and Traditional Affairs) qui a non seulement négligé sa surveillance des municipalités locales et de district à Pietermaritzburg, mais aussi ignoré les responsabilités des deux municipalités stipulées dans l’accord. En effet, le financement de 21 millions de rands par le CoGTA, à l’intention de la Hlanganani ma-Afrika Waste Cooperative, la seule bénéficiaire de la MRF, avait été convenu entre toutes les parties prenantes. De son côté, la Municipalité de Msunduzi avait alloué du terrain près de la décharge pour la construction. Mais, depuis 2011, la Municipalité de district uMgungundlovu n’a donné aucun signe de son intention de démarrer le projet, malgré la cession du site et la la nomination d’une société de construction par le district. Environ 80 membres de la coopérative ont été rejoints en solidarité par d’autres récupérateurs de la décharge. La MRF, lorsqu’elle est construite, permettra de détourner les matières recyclables du site d’enfouissement créant par la même de meilleures conditions de travail. Les revenus s’en trouveront également augmentés. L’élargissement des rangs de la coopérative, un objectif futur, visera à faire en sorte qu’aucun récupérateur ne travaille à la décharge où des travailleurs sont morts ou ont été gravement blessés.