ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by MNCR

Region

Country Brésil

février 11, 2015

Translated by Dico


Check translation:

dilma-expocatadores

Le dernier jour de l’Expocatadores, la présidente du Brésil Dilma Rousseff s’est jointe aux récupérateurs de matériaux lors de leur défilé annuel. Auparavant, elle avait écouté les revendications du Mouvement national des récupérateurs (MNCR) et, lors de la cérémonie, elle a rejoint les rangs de diverses autorités et a souligné les réalisations du mouvement. Roberto Laureano, membre du MNCR, a déclaré : « En tant que récupérateurs de matériaux, nous voulons continuer à être des participants au processus et estimons que les municipalités n’ont même pas à penser à l’incinération. » Il a remercié Mme Rousseff d’avoir soutenu leur cause, celle de ne pas prolonger le délai national pour la fermeture des décharges d’ordures, mais a critiqué les faiblesses et l’inaccessibilité du Cataforte III, le programme du gouvernement destiné à renforcer les coopératives de récupérateurs. Dans son intervention, Mme Rousseff dit que les coopératives doivent avoir la même importance économique que les petites entreprises et que les municipalités doivent être de la partie pour que les politiques publiques liées aux déchets exercent leurs effets au niveau national. Les coopératives de récupérateurs de plusieurs villes se sont vues décernées le prix d’exécution fructueuse de programmes. Le maire, Fernando Haddad, a souligné la nécessité d’investir dans l’amélioration des conditions dans les centres de recyclage gérés par les récupérateurs. Lors de la cérémonie, cinq ententes ont été signées, toutes offrant aux récupérateurs des avantages non négligeables dans les domaines de la formation, de l’assistance technique et sociale, de l’infrastructure et de l’éducation environnementale. « Vous travaillez avec ce qui est jeté mais vous explorez aussi des possibilités porteuses d’un avenir meilleur. C’est pourquoi je vous appelle les ‘récupérateurs de l’avenir ! », a déclaré Mme Rousseff.