ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Asociación de Recicladores de Bogotá (ARB)

Region

Country Colombie

mai 21, 2015

Translated by Dico


Check translation:
email. 03/01/2015

arb marchando en 2014

Pourquoi sommes-nous en train de marcher au lieu de fêter ? Parce que nous ne célébrons pas la mort, et la mort de tant de récupérateurs aux mains de criminels — que ce soit les accidents dans des décharges et sites d’enfouissement ou dans les rues — ne peuvent pas être des sacrifices en vain ! Les récupérateurs colombiens, avec leurs confrères et consœurs dans le monde entier, se sont investis pendant des décennies dans une profession salutaire pour toute l’humanité et l’environnement, mais nous continuons de passer inaperçus, ignorés par la société et ses dirigeants. Nous sommes traités injustement, malgré les nombreuses déclarations qui exigent la reconnaissance des millions de récupérateurs collecteurs de millions de matériaux recyclables qui font partie d’une chaîne de valeur créatrice d’emplois, de sorte que 20 millions de récupérateurs en arrivent à nourrir leur famille tous les jours. Ce moyen de subsistance continue d’être menacé par les autorités et accaparé par les grandes entreprises privées. Nous, les récupérateurs, avons le droit de protéger nos moyens de subsistance, de faire partie de la chaîne de valeur et de recevoir une rémunération équitable dans le cadre du système formel de gestion des déchets municipaux. La reconnaissance ne vient pas des pétitions, mais des efforts de mobilisation dans les rues et des marques de solidarité de la collectivité avec les récupérateurs. C’est de la rue que les récupérateurs se sont organisés et non dans des auditoriums où le public — touché aussi par les politiques de gestion des déchets, sans savoir que sa responsabilité présente et future en est engagée — ne peut même pas aller. Lire l’article au complet.