ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Musa Chamane (GroundWORK, Friends of the Earth)

Region

Country Afrique du Sud

mai 24, 2015

Translated by Dico


Check translation:
03/11/2015

recycling facility-south africa

Après avoir attendu trois ans pour la construction d’une installation de recyclage à la décharge sur le chemin New England, à Pietermaritzburg, dans la province de KwaZulu Natal, environ 500 récupérateurs sont descendus dans les rues en décembre ici 2014. La marche a pris pour cible le ministère provincial de la Régie des coopératives et des affaires traditionnelles (CoGTA) qui a négligé sa surveillance des municipalités locales et de district à Pietermaritzburg. En effet, le financement de 21 millions de rands par le CoGTA, à l’intention de la Hlanganani ma-Afrika Waste Cooperative, la seule bénéficiaire de l’installation de recyclage, avait été convenu entre toutes les parties prenantes.

La municipalité de Msunduzi a affecté du terrain à côté de la décharge pour la construction. Cependant, d’après ce que nous avons appris, les désaccords entre la municipalité et le district ont bloqué le projet. Il est surprenant de dire qu’ils refuseraient de mettre en œuvre le projet alors que les fonds ont été alloués; cela n’a aucun sens et nous sommes obligés de demander où est passé l’argent. Avoir une MRF (installation de recyclage de matériaux) à même la décharge permet de détourner les déchets recyclables, ce qui signifie la création de meilleures conditions de travail et la bonification du revenu des récupérateurs. L’élargissement de la composition de la coopérative est un objectif futur, puisque les récupérateurs travailleront plutôt à la MRF, et non à la décharge.

Les accidents à la décharge ont fait la une au cours des trois derniers mois après la mort d’un récupérateur renversé par un compacteur; un autre a été paralysé. Une MRF permettra d’éviter de tels accidents, car elle aidera à formaliser le travail des récupérateurs. Ces accidents ont été diffusés dans les médias, mais aucun homme politique ou haut fonctionnaire n’en a pris la responsabilité… Nous avons récemment appris que la municipalité de Msunduzi envisage la revalorisation énergétique des déchets, c’est-à-dire l’incinération des déchets, une autre possibilité qui serait en concurrence avec des projets de recyclage des déchets. Lire l’article au complet.