ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Chintan

Region

Country Inde

mai 25, 2015

Translated by Dico


Check translation:
Provide Education To 100 Wastepicker Children
Written by Chintan. globalgiving.org. 03/26/2015

Le projet de centres d’apprentissage vise à faire en sorte que les enfants vivant dans les communautés de récupérateurs ravagées par une extrême violence, pauvres et marginalisées sur le plan socioculturel en Inde puissent atteindre leur plein potentiel grâce à l’accès à l’éducation formelle et au maintien de leur scolarité. Les centres d’apprentissage s’emploient à donner à ces communautés les moyens de renforcer la capacité à scolariser les enfants, le plus grand défi étant de les retenir, une fois les enfants entrés à l’école, et de veiller à ce qu’ils ne reviennent discrètement à la collecte de matériaux. Ce projet visera 100 enfants. La collecte de matériaux est une occupation populaire à Delhi, où il se produit tous les jours 8 000 tonnes de déchets, car cela donne du travail à des travailleurs non qualifiés, mineurs et pauvres (60 000 rien qu’à Delhi). Les quantités immenses de déchets, conjuguées avec la misère noire, créent la condition idéale pour que les enfants se sentent poussés dans le travail de déchets. Pourtant, ce travail a un coût, surtout pour les enfants, car il les empêche d’étudier, mine leur état de santé les laisse aussi vulnérables aux abus. Le programme de Chintan appelé « Pas d’enfant dans les ordures » permet à ces enfants de passer de dépotoirs à l’école. En un mot, Chintan recense les enfants des récupérateurs dans un secteur, leur organise des cours de rattrapage, leur offre des incitations pour qu’ils y participent et, enfin, aident ces enfants à intégrer un système d’enseignement traditionnel. Chintan entend travailler pour permettre à 100 enfants de récupérateurs (et à leur famille) d’atteindre leur plein potentiel, grâce à l’éducation formelle, de l’accès au maintien aux études, et au renforcement du soutien de la communauté, de quoi sortir de leur condition marquée par une violence extrême, la pauvreté et la marginalisation sur le plan socioculturel en Inde. Lire l’article au complet.

no child left in trash