ALLIANCE MONDIALE DES RÉCUPÉRATEURS
ALLIANCE MONDIALE DES
RÉCUPÉRATEURS
L'Alliance Mondiale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Posted by
Written by Kabir Arora

Region

Country Inde

novembre 07, 2020

Translated by Dico


Le tableau de l’industrie du recyclage, au sortir du confinement, est sombre, car il faudra des années pour que les chaînes d’approvisionnement retrouvent leur niveau de fonctionnement normal. Les recycleurs ont besoin du soutien pour démarrer leurs activités. L’industrie du recyclage est confrontée à deux défis majeurs : d’une part, l’incinération, qui gagne en préférence, en étant un meilleur moyen de se débarrasser des matériaux mis au rebut et pouvant être contaminés par le virus, et, d’autre part, le faible prix du pétrole qui rend le plastique vierge moins cher que le plastique recyclable.

L’industrie du recyclage a besoin d’un soutien tel qu’une injection de liquidités dans le secteur, sous forme de prêts à faible taux d’intérêt. L’innovation s’impose aussi pour s’assurer qu’il n’y a pas de contamination tout comme l’intégration du recyclage dans les services essentiels, l’industrie étant, par définition, une extension de l’écosystème de la gestion des déchets solides. Dans la même veine, pour compléter leurs revenus actuels, des propositions de soutien d’urgence aux récupérateurs de matériaux et autres collecteurs informels de déchets ont été mises en avant.

Selon les prévisions, nombre d’enfants vont abandonner l’école et iront travailler, car leurs parents n’ont pratiquement pas eu de revenus pendant plus de deux mois. Ils auront besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour gagner un peu plus d’argent. Des bourses d’études seront nécessaires pour soutenir les revenus de leurs parents et assurer la scolarisation des enfants.

Des problèmes de santé physique et mentale ne sont pas à écarter. La fourniture d’équipements de sécurité de qualité, les installations de lavage des mains dans les centres de gestion des déchets, la mise à disposition gratuite de médicaments sur ordonnance à tous les travailleurs des centres de soins de santé primaires, ainsi que des conseils et une écoute active sont autant de moyens permettant de faire face aux problèmes.