ALLIANCE INTERNATIONALE DES RÉCUPÉRATEURS

L'Alliance Internationale des Récupérateurs de déchets est un réseau d'organisations de récupérateurs soutenu par WIEGO, dans plus de 28 pays, plus spécialement en Amérqiue Latine, en Asie et en Afrique.
Supported by Logo WIEGO

Amérique latine



Conférence internationale du Travail : point de mire de l’atelier des récupérateurs d’Amérique latine

Réunis pour l’atelier des organisations de récupérateurs d’Amérique latine, tenu au siège national de la Confederación de Trabajadores de la Economía Popular (CTEP) à Buenos Aires, les participants ont lancé une déclaration dont les revendications seront présentées prochainement à la 103e Conférence internationale du Travail (CIT).


Déchets et genre : Repenser les relations hommes-femmes vers l’autonomie

Il existe peu de recherche sur les relations entre les sexes et les divisions parmi les récupérateurs de matériaux. Un projet de collaboration impliquant les récupérateurs en Amérique latine veut éclairer les multiples paliers de discrimination que connaissent les femmes et qui touchent aussi leurs besoins en tant que récupératrices.

Mônica da Silva, récupératrice, éco-activiste, est lauréate du Prix du Patrimoine

Women’s International Center honorera la récupératrice Maria Monica da Silva en lui remettant à São Paulo, le 22 février, le Prix du Patrimoine vital pour son travail de promotion de la justice environnementale et du recyclage inclusif, un pour lequel elle a été nominée par Global Alliance for Incinerator Alternatives (GAIA) et Other Worlds Are Possible.


Le déchétarisme de la démocratie à Bogotá : la vraie question derrière la crise à la mairie

Gustavo Petro a été élu maire de Bogota en octobre 2011. Mais le 9 décembre 2013, Alejandro Ordóñez, l’Inspecteur général de la Colombie, a ordonné que le nouveau maire soit demi de ses fonctions et banni de la politique pour quinze ans. Des dizaines de milliers de citoyens ont manifesté dans les rues.

Les récupérateurs de la décharge Uruguaiana

Mise à jour : le 29 novembre, les récupérateurs ont bloqué l’entrée de la décharge avec des pneus et des charrettes tirées par des chevaux. Pendant ce temps, une audience publique pour discuter de la situation des récupérateurs s’est tenue, où le MNCR a présenté un dossier aux dirigeants de la ville, décrivant des décénnies de violations.


Pagination